Ecoles monastiques: éducation et transmission du savoir

ROKPA soutient des écoles monastiques car celles-ci apportent une contribution précieuse au maintien de la culture tibétaine. Les élèves scolarisés dans les monastères acquièrent – en plus des connaissances dans les matières classiques – un savoir tibétain traditionnel qu’ils transmettront par la suite aux générations futures.

Les écoles situées à l’intérieur des monastères reçoivent rarement une aide de l’Etat. Malgré tout, elles jouent un rôle central pour le maintien de la langue tibétaine écrite car c’est le seul endroit où les moines et les religieuses peuvent se concentrer sur des études intensives de la langue. Ces écoles veillent ainsi à ce que les nouvelles générations apprennent, elles aussi, les œuvres littéraires et scientifiques tibétaines, rédigées et rassemblées pendant plus d’un siècle.

Le cursus proposé dans les universités monastiques peut s’étaler sur quinze ans. Les moines et les religieuses qui le suivent deviennent ensuite à leur tour enseignant dans les écoles monastiques ou dans celles des villages.