Survivre à l‘hiver

Chaque hiver (de décembre à mars), ROKPA installe une « soupe populaire » dans le quartier de Boudha. Des cuisiniers et des collaborateurs népalais servent chaque jour plus de 800 repas chauds aux enfants des rues et aux sans-abris.

Durant les mois d’hiver, la population des sans-abri qui ne peut se protéger du froid souffre cruellement dans les rues de Kathmandou. Cette situation, aggravée par la sous-alimentation, les vêtements insuffisants, les conditions sanitaires terribles ainsi que la pollution, condamne fréquemment ces Népalais misérables à la maladie – voire à la mort.

Encore trop nombreux sont ceux qui passent entre les mailles du filet de protection formé par les ONG qui travaillent à Kathmandou : les malades, les handicapés, les vieillards, tous ceux qui sont incapables de subvenir à leurs besoins. Et l’Etat népalais ne leur offre aucune assistance.

Assistance médicale pour les plus pauvres des pauvres

ROKPA sauve des vies : ROKPA aide en cas d’urgence médicale et couvre les frais d’opération chirurgicale pour sauver la vie des plus démunis.

Dans le dispensaire qui fait partie de la soupe populaire de ROKPA, des premiers soins sont donnés par des médecins et du personnel soignant volontaires.

En outre, ROKPA prend en charge les frais pour des opérations salvatrices dans des cas où les gens – principalement des femmes et des enfants - ne peuvent se permettre aucun traitement médical en raison de leur pauvreté.

Travail bénévole dans notre dispensaire médical

Êtes-vous intéressé/e à un engagement bénévole ? Sous notre rubrique Missions proposées dans des pays de projets, nous avons recueilli toutes les informations qui vous seront utiles.