Aider les plus faibles

Dans les périphéries d’Harare et Chitungwiza à forte densité de population, ROPKA soutient plus de 600 familles dont les enfants sont handicapés. Des ateliers pédagogiques sur le jardinage sont tenus pour encourager l’autosuffisance dans la culture des fruits et légumes. Cela inclut des sujets tels que les cultures mixtes, le contrôle des parasites et des maladies, l’amélioration du sol et les techniques de rétention d’eau. De plus, des informations sur une alimentation saine et la préparation des aliments sont transmises. 

Durant les dernières années, les changements économiques et sociaux ont entraîné une importante pauvreté. En raison d’une augmentation continue du coût de la vie et de la répartition du système de santé, la survie est devenue de plus en plus difficile.

Les enfants handicapés sont désavantagés de multiples manières : discrimination alimentaire et d’hébergement. Ils n’ont pas accès à l’éducation, aux soins de santé et aux activités de loisirs. L’enregistrement des naissances, l’intégration et l’information leur sont refusés. De plus, les mères d’enfants handicapés sont généralement abandonnées par leur partenaire, car la croyance commune est qu’un handicap provident d’une infidélité.

Le projet ROKPA de jardinage à faibles intrants est principalement destiné aux parents d’enfants handicapés. 

Les projets comprennent

  • Formation jardinage potager biologique 
  • Graines, outils, matériel de jardinage
  • Formation nutrition     
  • Formation aux techniques d’agriculture biologique raisonnée
  • Accent sur une alimentation équilibrée 
  • Les groupes sont également capables de générer des revenus en vendant les excédents.