Afrique du Sud : aux prises avec la Faim et la Pauvreté

ROKPA dirige une soupe populaire à Johannesburg, qui est en service depuis 20 ans. Son but est de réduire l’extrême pauvreté et la faim. Aussi dans les autres projets ROKPA en Afrique du Sud, ce sont l'alimentation et l'autosuffisance qui figurent au centre.

L’économie d’Afrique du Sud va mal. Les extrêmes en terme de richesse sont flagrants – en 2011, « Statistics South Africa » a évalué que dans la ville comptant 4,4 millions de citoyens sud-africains, 1 personne sur 4 en âge de travailler est au chômage. L’agriculture et l’exploitation minières offrent des opportunités de gagner de l’argent, mais les salaires sont extrêmement bas. La population locale souffre de pauvreté et de désespoir et la dépendance à la drogue est largement répandue.

De plus, des études ont montré que les enfants dans cette région sont souvent maltraités – touchant environ 60% des filles et 40% des garçons. Il n’y a guère d’autres pays sur terre que l’Afrique du Sud où autant de filles et de femmes sont violées, avec de nombreuses victimes qui souffrent non seulement psychologiquement des conséquences de la maltraitance, mais sont également contaminées en même temps par le VIH.

Faits et Chiffres


Population:54,3 Millions
Produit intérieur brut par tête (US$):13'500 (Suisse: 59'400)
Taux de chômage:26,8%
Espérance de vie à la naissance:63 ans (Suisse: 83 ans)
Médecins pour 1 000 habitants:0,77 (Suisse: 4,11)
Enfants de moins de 5 ans avec une insuffisance pondérale:8,7% (Suisse: aucun)
Patients atteints du SIDA:6'9850'000 (Suisse: 20'200)
Taux de prévalence du SIDA :19% (Suisse: 0,4%)


Source: CIA - The World Factbook 14 juillet 2017